http://hvovet.com/hvo/wp-content/uploads/2016/09/veterinaire-lapin-ormstown.jpg

Actualités

La gale démodectique

11 août 2017

Chiens

La gale démodectique est causée par une surcroissance de parasite microscopique (mites) vivant de façon normale dans les follicules pileux des chiens. Ces mites, appelées demodex canis, se retrouvent dans la flore normale en petit nombre et sont transmis par la mère autour de l’âge de 2 à 3 jours. Lorsque le système immunitaire du chien est affaibli, celles-ci  prennent le dessus sur la flore et entraînent des problèmes dermatologiques. Un animal peut avoir un système immunitaire déficient pour plusieurs raisons, dont une raison héréditaire, une maladie concomitante, la prise de médicaments immunosuppresseurs ou encore en jeune âge, lorsque le système immunitaire est en développement. C’est d’ailleurs entre les âges de 3 à 12 mois que l’on rapporte le plus de cas de démodécie. Cette maladie n’est pas contagieuse aux autres chiens ni aux humains, puisque les demodex canis se retrouvent sur la peau en petite quantité en temps normal.

Le diagnostic de la démodécie se fait lors d’une visite vétérinaire grâce à la prise d’échantillon cutané. Le vétérinaire effectuera des grattages de la peau avec une lame émoussée et pourra observer les mites au microscope.

Deux formes de démodécie existent, soit la démodécie localisée et la démodécie généralisée. Comme son nom l’indique, la démodécie localisée n’implique que quelques zones circulaires sans poils (souvent sur la tête ou les pattes). On observe souvent une guérison spontanée de ces lésions (c’est-à-dire sans traitement). Dans la forme généralisée, les lésions sont plus étendues et on observe souvent une infection bactérienne de la peau secondaire à la démodécie. Il est essentiel de traiter cette forme. Le traitement consiste en des antibiotiques pour l’infection bactérienne de la peau et un produit acaricide (qui tue les mites) pour la démodécie. Un grattage aux 2 à 4 semaines est recommandé après la mise en place du traitement acaricide et il est primordial de continuer le traitement au moins 1 mois après l’obtention de deux raclages cutanés négatifs (sans aucune mite au microscope). Un arrêt prématuré de traitement mène à des rechutes et celles-ci peuvent subvenir plusieurs semaines à plusieurs mois plus tard. Aussi, chez les chiennes souffrant de démodécie généralisée, il est recommandé de les stériliser, car une rechute peut subvenir lors de changements hormonaux comme lors de la chaleur ou de la  gestation. De plus, puisqu’une composante du problème est héréditaire, il est fortement recommandé de ne pas faire la reproduction des animaux ayant souffert de démodécie.

N’hésitez pas à consulter votre vétérinaire pour toute question à ce sujet.